Quelques Uzerchois célèbres...

Liste non exhaustive et je l'espère la moins erronée possible !


Date/Epoque Nom du personnage Renseignements
11ième siècle Maurice BOURDIN Moine né dans les environs d'Uzerche, il fût remarqué par le pape Urbain II lors de son escale à Uzerche (1095). Il devint pape sous le nom de Grégoire VIII.
11ième siècle Gaucelm FAIDIT
1185-1240

Gaucelm Faidit était fils de bourgeois et chantait aussi mal que possible mais il fit beaucoup de bons vers et de bonnes chansons. A son actif, 65 pièces très soignées et d'un ton varié.

Cliquez sur ce lien pour accéder à ses oeuvres (pour amateur de vieux français).

15ième siècle

18ième siècle

Famille PRADEL de LAMAZE

Notables sur plusieurs générations.

Famille installée à Uzerche depuis la guerre de Cent Ans. Cette famille a fait bâtir en 1440 un hôtel fortifié voisin de la Porte Barachaude et possède d'importantes richesses foncières dans les alentours. Cet hôtel connu sous le nom de château Lamase sera rasé à la Révolution en 1793.

Jacques PRADEL de LAMASE : Lieutenant général au Sénéchal de 1683 à 1719.
Charles PRADEL de LAMASE : Fils de Jacques, Lieutenant général au Sénéchal de 1719 à 1759.
Jean PRADEL de LAMASE : Fils de Charles, Lieutenant général au Sénéchal de 1759 à 1776.


Jean PRADEL de LAMASE (Photo extraite de l'ouvrage : Uzerche et ses Sénéchaux - Martial de Pradel de LAMASE, publié en 1929).

15ième siècle
au
18ième siècle

Famille CLEDAT

Notables sur plusieurs générations.
La plus ancienne famille uzerchoise connue avec la famille PRADEL.
Cette famille serait à l'origine de la construction du château Bécharie qui a été le lieu de résidence de cette famille sur plusieurs générations.
Famille ayant eu de nombreux consuls, avocats, officiels au sénéchal et aux armées, conseiller et procureur du roi.

17ième siècle

18ième siècle

Famille BESSE du PEYRAT Notables sur plusieurs générations.
La résidence principale de cette famille est le château Pontier.
17ième siècle Jacques de CHAVAILLES
(1592-1670)
Lieutenant général au Sénéchal (Sénéchaussée). Incarcéré en 1640 pour motifs non connus, écrivit trois tomes de son ouvrage "Observation morales et politiques, en forme de maximes sur les vies des hommes illustres".
17ième siècle François de GRENAILLE
(1616-1680)
Acquiert la notoriété à Paris à l'aide de ses romans moraux tels que : L'Honnête Fille, L'Honnête Veuve, L'Honnête Garçon, La Bibliothèque des Dames, Les Plaisirs des Dames...
Il devint, à 26 ans, historiographe du Duc d'Orléans puis se mit à faire de la politique, a été emprisonné pendant un an à la Bastille (1648-1649). A sa sortie de prison, il retourne terminer sa vie dans son château du Puy-Grolier à Uzerche.
17ième siècle Michel CIBILLE Peintre, marié à une Uzerchoise Martine GRIVEL, séjourna à Uzerche de 1690 à 1698 et y réalisa de nombreux portraits de notables, notamment de Joseph Elie de CLEDAT et de son épouse.
Il est l'auteur présumé des peintures murales du château Bécharie, les curieuses et énigmatiques "Les Sybilles" réalisées vers 1691, représentant 12 tableaux féminins plus12 représentations des bustes des douze Césars. Il serait également l'auteur des peintures du rétable de l'église de Sainte Eulalie.

Un des tableaux.
18ième siècle Jean Baptiste VAREILLAUD
né 10/05/1771 à Uzerche
mort 06/061824 à Uzerche

Caporal, devint Colonel sous l'Empire. Merveilleux sabreur, reçut quinze coups de lance en une seule bataille.

Enrôlé volontaire en 1792, il intègre le 9e hussards. Il se distingue au combat de Lincelles le 18 août 1793 puis à Wervik où il est blessé d'un coup de feu à la main gauche. Un coup de sabre lui enlève la première phalange de l'index de la main gauche le 26 avril 1794 à la bataille de Courtrai.
Le 9ème hussards faisant partie des armées du Rhin en 1795 et de Rhin-et-Moselle en 1796-97, il est blessé d'un coup de feu au côté gauche au passage de la Lech le 24 août 1796.
Nommé Adjudant en 1796, il fait campagne aux armées du Danube et d'Helvétie en 1798-99. Nommé sous-lieutenant, il sert à l'armée du Rhin en 1800. Il est blessé d'un coup de feu au côté gauche à Moesskirch le 5 mai 1800.
Il se distingue à la prise d'Augsbourg le 29 mai 1800 et au passage du Danube à Dillingen le 19 juin 1800. Le 12 décembre 1800 il fait déposer les armes à plus de 150 Autrichiens.
Il se distingue à nouveau à la bataille de Salzbourg, le 14 décembre 1800, où il reçoit plusieurs coups de sabre.Il prend part à la campagne de 1806 en Prusse puis à celle de 1807 en Pologne en tant qu'aide de camp du Général Guyot.
Il obtient le grade de capitaine le 6 janvier 1807. Le 2 mars 1807, il est grièvement blessé près de Liebstadt, il reçoit 15 coups de lance dont plusieurs à la poitrine.
Il combat en Espagne en 1808 et en Allemagne en 1809. Il est une nouvel fois blessé à Wagram le 6 juillet 1809.
Prenant part à la campagne de Saxe en 1813, il est promu adjudant commandant le 10 octobre 1813. Il a 42 ans et compte 21 ans de services.
Il occupera ensuite différents postes de chef d'état-major notamment à Versailles puis de commandant en second de la place de Vincennes. et prendra sa retraite militaire en 1822.
Il décède à Uzerche le 6 juin 1824 à dix heures du soir et est inhumé au cimetière de Saint-Pierre où sa sépulture existait encore en 1985.

.
Informations et photo aimablement communiquées par Bernard HENIN descendant de Jean Baptiste VAREILLAUD

18ième siècle JEAN CASSIERE
né à Uzerche
Capitaine de Hussards
18ième siècle Le Général MATERRE
né à Uzerche
Un des nombreux généraux de Napoléon. Enterré à Saint Martin Sepert (petit village à 10km d'Uzerche)
18ième siècle Guillaume GRIVEL
né en 1735 à Uzerche
mort en 1810 à Paris
Ecrivain, auteur des ouvrages "Les mémoires du Chevalier des Gâtines", L'ami des jeunes gens", Théorie de l'Education et de l'Instruction".
18ième siècle Gabriel DELORT de PUYMALIE
né en 1727 à Uzerche
mort en 1807
Epoux de Jeanne BESSE du PEYRAT - Lieutenant particulier au Sénéchal, député de la constituante puis conseiller à la Cours d'Appel.


Reproduction faite au crayon par Michel DASSE, descendant de Gabriel DELORT, d'après un document de la Bibliothèque Nationale.
18ième siècle Alexis BOYER
né le 01/03/1757 à Uzerche
mort le 25/11/1833
Fils d'un petit tailleur d'Uzerche, il débuta comme aide-barbier chez un chirurgien de la ville. A 19 ans, il monta à Paris et devint aide chirurgien à l'Hôpital de la Charité puis professeur de médécine opératoire. Il fut le premier chirurgien de Napoléon en 1804 et fit avec lui les campagnes de Prusse et de Pologne (1806-1807). L'Empereur le nomma Baron d'Empire.
Par la suite il fut chirurgien consultant de Louis XVIII, Charles X et de Louis Philippe. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont permis l'avancement de la science opératoire et le perfectionnement des appareils chirurgicaux.

19ième siècle Fanny-Philippot de TAYAC
En 1896, Fanny-Philippot de TAYAC fait un don d'une somme de 267 000 francs à la ville d'Uzerche.
19ième siècle Marie Colein
1843 - 1902

Marie Clothilde Colein (également appelée Berthe Colein) est née à la Bachellerie en Dordogne, rentière, elle est morte à l'âge de 59 ans place de la Bascule à Uzerche.
En 1900, Marie Colein fait un legs de 100 000 francs à la ville d'Uzerche. Le titre de bienfaitrice de la ville lui fut attribuée et son nom fut donné plus tard à la place où se trouvait sa demeure.

19ième siècle Marie CAPELLE
épouse LAFARGE

Au début des années 1840, il y a eu une affaire célèbre qui fit parler d'Uzerche, l'affaire LAFARGE.
Marie CAPELLE, orpheline d'un officier de la Garde à Paris, épousa un notable de la région d'Uzerche et fût accusée quelques temps plus tard d'avoir empoisonné son mari à l'arsenic. Encore aujourd'hui, on ne sait pas si elle était coupable ou non.

Ci-dessous la Maison EYSSARTIER, à Uzerche, du nom du pharmacien qui a vendu l'arsenic à Madame LAFARGE.

20ième siècle Henri CUECO
pseudo Aguilella
né en 1929 à Uzerche

Né de père espagnol et de mère française, Cueco partage sa vie entre Vigeois et la région parisenne où il enseigne à la faculté de Vincennes et de Paris I.
Artiste peintre, décorateur de théâtre, animateur culturel, il participe à de nombreuses émissions de télévision et à de nombreuses expositions.
Parmi ses oeuvres on peut citer : "Les hommes rouges" (1968-1970), "Le grand méchoui" (1972), "Onze variations sur le thème du radeau de la Méduse" (1974), "Le bestiaire des Halles" (1977-1978).

Son livre "Dialogue avec mon jardinier" a été adapté au cinéma en 2007 par Jean Becker, avec Daniel Auteuil et Jean-Pierre Darroussin.